Automnales
Martine et Jean-Paul Taupin

 

Martine

À partir du joli village de Vareilles (à 6km de La Clayette), à 1 Km en direction d’Amanzé, vous trouverez l’atelier de Martine.

Après trois années d’études aux Beaux-arts de Dijon qui lui permettent de développer son imaginaire, Martine met en oeuvre son désir d’adolescente de « faire de l’artisanat » .

De 1979 à 1981 elle se tourne en premier lieu vers le tissu en réalisant des poupées de chiffons et des coussins, activité qui, bien que peu lucrative, lui permet de découvrir le milieu artisanal.

Depuis son adolescence, Martine aimait approcher toutes les matières qui se présentaient à elle et les transformer. L’osier, la paille, le tissu, la terre, jusqu’aux feuilles qui lui permirent de créer son premier personnage en 1977 (que l’on peut voir à l’atelier).

A partir de cette ébauche, elle décide à l’automne 1981 d’exposer sa première vingtaine de « personnages en feuilles » aux côtés de ses poupées de chiffons. Devant l’étonnement et les réactions positives des autres exposants et du public, elle abandonne les bouts de tissu pour se consacrer aux feuilles.
Il lui faut deux ans, jusqu’à l’automne 1983, pour parvenir à maîtriser cette nouvelle matière et commencer à vivre de son travail.
Son compagnon la rejoint, et depuis lors ils ne cessent de faire évoluer leur activité.

Les Personnages

Les feuilles sont toutes glanées chez des particuliers ou dans des lieux publics en automne, lorsqu’elles n’ont plus de sève et que la palette de couleurs qu’elles nous offrent est la plus riche. Lors des ramassages entrent en jeu leur taille, texture et couleurs.

Platanes, érables, peupliers, ampélopsis, fougères, châtaigniers, bananiers fournissent alors les feuilles nécessaires à une année de fabrication. Elles sont séchées et stockées.

Pendant l’année, pour la création des personnages viennent s’ajouter divers végétaux : chou frisé, chou rouge, maïs, peaux d’oignons, épluchures de pommes et de clémentines etc.…

Pour travailler, il convient d’humidifier les feuilles sèches afin qu’elles retrouvent leur souplesse initiale.
Autour d’un axe en métal les feuilles pliées, plissées, ligotées, collées, vont se superposer jusqu’à l’obtention du mouvement et du jeu de couleurs désirés. Après séchage les personnages réalisés sont gardés à l’état naturel ou subissent plusieurs bains de vernis.

Au final d’élégantes dames côtoient un touareg, des musiciens (violonistes, saxophonistes, trompettistes…), un clown, des sorcières, un « Petit Prince », des couples de danseurs, une « Bécassine », une foule de personnages disparates sur les étagères de l’exposition.

 

Infos pratiques


Automnales
Les Noues – 71800 Vareilles
Tél. : 03 85 28 04 49 – 06 84 66 65 11

Ouvert sur rendez-vous.

 

Accès


 

 

Contact